Malgré la grande diversité de la figure humaine, il apparaît que certains traits dans les proportions sont identiques à tous les êtres humains, ces traits donnent l’apparence que l’on a aujourd’hui.

Chaque principe de division de la figure fait partie de la référence de chaque être humain. En maîtrisant parfaitement ces principes de proportion, vous serez capable de dessiner correctement les proportions de n’importe quelle tête humaine. Que ce soit l’homme ou les femmes adultes.


En ce qui concerne les enfants et les bébés, les proportions sont elles différentes des adultes, je ne vais donc pas évoquer le sujet dans cet article. J’écrirais un article spécial sur les proportions des enfants.


La figure est divisée en ligne verticale et en ligne horizontale, je vais vous expliquer ici quels sont les différentes divisions caractéristiques à un être humain.


À ceux qui ont des difficultés avec la lecture, vous pouvez retrouver la vidéo associée juste au-dessus de l’article.

Les divisions verticales


En compartimentant l’ensemble de la tête, on peut la diviser en trois parties égales et une partie qui est pratiquement égale à la moitié de la taille du front.


Les 3 blocs, comme vous pouvez le voir sur le dessin sont divisé de cette manière. La largeur du front est égal la largeur du sourcil au bas du nez puis du bas du nez au menton. Le bloc au-dessus du front qui correspond à la masse des cheveux posé sur le crâne, concorde à pratiquement la moitié de la taille du front. 

Ce ne sont là que des moyennes, mais elles coïncident aux proportions de presque tous les êtres humains.


La hauteur des oreilles s’aligne presque avec exactitude à la hauteur des sourcils et descend pratiquement jusqu’à la hauteur du bas du nez.

Le bloc de subdivision inférieur dans laquelle se trouve la bouche, la mâchoire et le menton peuvent être divisé en deux parties.

Sur la partie supérieure, on va retrouver la bouche et la fossette qui relie le nez à la bouche. Sur la partie inférieure, nous retrouvons le menton.


Même si on n’en a pas toujours l’impression, les yeux se trouvent au milieu de la tête.

Les divisions horizontales

Un compartimentant le visage dans sa largeur, on peut utiliser les yeux comme unité de mesure.


La distance entre les deux yeux est égal la distance de chaque œil. En traçant des lignes verticales sur chaque extrémité inférieure des yeux, on constate que les narines sont égales à la largeur d’un œil.


À chaque extrémité de la longueur de la bouche, si on remonte par une ligne verticale, on se retrouve au milieu des pupilles.

Les proportions de la tête de profil

Les proportions de la tête de profil

S’il on utilise le même système de division pour la tête de profil que celle utilisée pour la tête de face, on constate que la tête de profil entre parfaitement dans un carré divisé en quatre parties à l’horizontale comme à la verticale.

Comme pour le visage de face, notre module à la verticale présente les mêmes divisions. La hauteur du front est égale à celle des sourcils, jusqu’au au bas du nez, puis du bas du nez au menton. Le crâne pratiquement égale à la moitié de la taille du front. 

À l’horizontale, nous retrouvons les mêmes fragmentations. Le profil est divisé en trois sections égale à la hauteur du front puis une quatrième section qui est égal à environ la moitié de la taille du front.

Il n’est donc pas surprenant que les divisions horizontales et verticales soient identique, du fait que la tête de profil entre dans un carré.

Vous me connaissez bien maintenant et comme à mon habitude, je vous conseille quelques livres excellent qui m’ont permit d’atteindre le niveau que j’ai aujourd’hui. Sachez bien que chaque livre que je vous conseille, sont des livres que j’utilise moi-même au quotidien.

L’atelier de dessin – l’enseignement classique aujourd’hui

Dessiner les personnages sur le vif

Figure Drawing: Design and Invention