Dans cet article, nous allons tenter de comprendre ce qui pourrait définir votre destin. École d’art ou alternative ? Au final, ce sera votre choix.

Prenons le cas de quatre personnages qui ont réellement existé et dont les noms seront modifiés. Deux de ces histoires me concernent également. Je vous partage donc là mon retour d’expérience à travers ses feuilletons.

À savoir que ces personnes sont des gens avec qui je partageais mes dessins lorsque j’étais encore étudiant. Eux, travaillaient déjà dans l’industrie. Des sociétés tels qu’Ubisoft, Marvel studios et autres compagnies.

On va les appeler Éric et Maeva, deux jeunes ados de 15 ans. Patrick, un jeune retraité et Victoria, future étudiante en école d’art. Mais pour le moment, elle travail en temps que salarier dans une chaîne de restaurant à Lyon. Ce salaire lui servira d’économie et pouvoir se financer l’école d’art de ses rêves 23 ans.

Vous avez un immense intérêt pour le dessin et vous savez même que vous voulez en faire votre métier. Vous avez décidé de passer aux choses sérieuses, de dessiner 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 jusqu’à atteindre un niveau presque divin. Il est fort probable que vous ayez entre 16 et 20 ans, que vous allez passer votre bac pour ensuite commencer des études en école d’art, mais vous ne savez si vous devez investir dans une école d’art payante est extrêmement cher où prendre des cours en ligne à distance. Il y a des chances, je dirais 90 % environ de chance que vous recherchez l’orientation plus scolaire. Je dirais même la meilleure des écoles.


Dans cet article, nous allons aborder le pour et le contre de chaque solution qui s’offre à vous.

Ayant fréquenté une école d’art et un atelier, certaines de ces histoires sont donc des moments que j’ai personnellement vécu.

Commençons notre histoire par le cas de Éric et Maëva.

les écoles d'art
Starcraft

Maeva et Eric sont des collégiens en classe de 3e qui sont passionnés par le dessin. C’est sûr, plus tard, ils seront animateurs chez Pixar, dreamworks pour Éric. Illustratrice chez Blizzard ou wizard of the coast pour Maeva. Mais en attendant, ils passent tous les week-ends et les journées à recopier les dessins de leurs dessinateurs favoris. Leur but est atteint de même niveau artistique. Pour cela, ils fréquentent les mêmes forums de dessin comme art station. (le plus connu à l’international) concept-art ou encore café-salé. Ils sont également sur les groupes Facebook de dessin. Ils publient leurs dessins tous les jours pour avoir des critiques constructives, pour progresser et réaliser de meilleurs dessins chaque jour qui passe. 

Avec le peu d’argent qu’Éric et Maeva ont dans leur poche et grâce à l’aide de leurs parents, ils achètent des livres d’art à la moindre occasion.


Exemple de livres d’art:

Bridgman’s Life Drawing

The Human Figure (Dover Anatomy for Artists)

Figure Drawing for All It’s Worth

Grâce à leur persévérance et à tous les conseils reçu par des ‘illustrateurs et animateurs de ces grosses sociétés et des livres qu’ils ont dévorer, Gràce à l’effervescence que peut générer les conseils de professionnels et le travail de tout un groupe sur les forums, leur progression est rapide et fulgurante. Ils parviennent quelques années plus tard à vivre de leur passion commune.

(Histoire vraie)

Prenons maintenant le cas de Victoria.

les écoles d'art. Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts

Victoria est une jeune fille de 23 ans qui s’apprête à démarrer une école d’art. Vous me direz, mais pourquoi commence-t-elle aussi tard. Et bien, Victoria a travaillé durant 3 ans pour pouvoir économiser afin de s’offrir cette école d’art si prestigieuse qu’elle convoitait. Le coût de cette école, en moyenne 6 500 € par an pendant 5 ans, sans compter les fournitures scolaires (crayon, peintures, feuille, toiles) etc. 

Pour intégrer son école, Victoria doit constituer un portfolio pour son entretien d’admission, peut-être même que ce sera un concours d’admission, afin de n’accepter que les meilleurs éléments. Dans tous les cas, elle réussit le concours est fini par être accepté. Ces 5 années dans l’école sont assez intenses, car la masse de travail est importante, les nuits blanches s’enchaînent et les rides marquent les yeux de son visage. Mais lorsqu’on est passionné, les heures ne comptent pas. Bien que certains de ses camarades ont fini par abandonner, Victoria elle, finie par obtenir son diplôme. 

Après l’obtention de son diplôme, des réunions sont organisées avec des directeurs artistiques dans l’école pour qu’elle puisse présenter son portfolio et éventuellement être recruté dès la sortie de l’école, si cette école est reconnu dans le monde artistique.


Si l’école dans laquelle Maeva a fait sa formation n’est pas reconnue, elle devra fournir davantage d’effort et fournir une qualité de travail supérieure à ses collègues pour pouvoir se démarquer et espérer être recruté. Contrairement à ce que la plupart des étudiants pensent, un directeur artistique ne se concentre pas sur votre diplôme. Il se focalise sur la qualité de votre création artistique. Autrement dit, il embauchera le meilleur dessinateur et celui qui sait raconter une histoire dans ses œuvres.

Terminons cette troisième histoire par le cas Patrick, tout juste retraité et passionné de dessin et de peinture à l’huile.

les écoles d'art. Pierre Subleyras, The artist studio

Pierre Subleyras, The artist studio

Patrick à toute sa vie rêver d’être peintre dessinateur. C’était son grand rêve de jeunesse, mais les circonstances de la vie l’y ont empêché. Avec sa retraite, il redonne un nouveau souffle à son rêve et décide de prendre des cours dans un atelier d’art. Il a désormais toutes ses journées pour réaliser son but. Après quelques recherches, Patrick trouve un atelier d’art qui correspond parfaitement au type d’œuvre artistique qu’il aimerait créer. Par chance, cet atelier ne se trouve pas si loin de chez lui puisqu’il n’a que 30 minutes de marche pour s’y rendre. 

La suite

C’est décidé, il décide de réaliser son rêve et il consacrera ses journées à la réalisation de son but. L’ensemble des cours lui coûterait la somme de 2000 € à l’année, sans compter de fournitures, car elles sont fournies par l’atelier. Ajoutons 2 € pour chaque cours de modèle vivant le jeudi soir, soit 80 € en plus par an. L’avantage des cours en atelier et que le matériel et à disposition, ce qui lui éviterait des frais énorme tout en sachant que le matériel d’art coûte extrêmement cher. Un professeur très compétent sera là pour le guider et le conseiller en temps réel, ce qui est plutôt pratique. De plus, l’effet de groupe crée une effervescence et entretien la motivation.


Patrick progressera assez rapidement en suivant avec attention les conseils de son professeur et surtout en s’exerçant à domicile. Car oui, en dehors de l’atelier, il faut avoir la discipline et la motivation prendre son crayon, son pinceau et réaliser les œuvres que l’on doit réaliser afin d’atteindre son but.


Pour chaque domaine, il y a des avantages et des inconvénients. Essayons de les identifier afin que vous puissiez avoir une vue plus claire et objectif.

Atelier d’art:

Avantages :

-Motivation de l’effet de groupe

-Suivi par une personne qualifiée et experte dans son domaine.

-être entouré par des artistes

-tes œuvres sont exposés, la critique constructive à toute ça place.

Inconvénients :

-Progression lente(si tu ne travailles pas chez toi)

-Qualité des cours inexistante de certains Ateliers

Écoles d’art:

Avantages:

-Motivation grâce à l’effet de groupe

-Masse de travail artistique très bien fourni (Dessin de plâtre, modèle vivant, peinture gouache, huile, acrylique. Sculpture, dessin d’animation, anatomie) bref, tout ce qu’il y a à apprendre pour devenir un dessinateur de qualité.


-Très bonne progression (à partir du moment où on s’investit et que l’on travail aussi chez soit)

Inconvénients :

-Prix excessif (de 4 000 à 9 000 € l’année sans les fournitures scolaires)

-Formatage (Et je sais de quoi je vous parle. À Lyon, où tu faisais ce qu’on te dit où tu étais viré de l’école) qui t’a faire ce que tu n’aimes pas.


-Vous n’êtes pas assuré de trouver du travail après ( rappelez-vous qu’on regarde la qualité de votre travail, et non votre diplôme)

Autodidacte :

Avantages :

-La liberté absolue, à vous de gérer votre temps comme il vous plaira

-Tu fais ce que tu aimes faire.

-Mieux conscient des mouvements artistiques autour de toi (ce qui n’est clairement pas le cas des écoles d’art, du-moins, de certaine)

-style très personnel

Inconvénients :

-Problème de motivation à cause de l’isolement (cela m’est personnellement arrivé, d’où l’importance de s’entourer d’autres artistes.)

-Distraction facile (internet, musique…)


-On ne voit pas forcément ses erreurs. (un dessin est un ensemble d’erreurs que tu passes ton temps à corriger et il est souvent difficile de voir ses propres fautes)

Conclusion:


Chaque personne a une affinité avec chaque cas présenté, c’est à vous de définir ce qui vous conviendrait le mieux en pesant le pour et le contre. Il est évident qu’il n’existe pas un seul chemin pour atteindre son objectif.

Personnellement, ayant été dans une école d’art, autodidacte et dans un atelier, je pense pouvoir être capable de donner un avis objectif. Pour ma part, le fait que des studios ne s’attardent pas sur le diplôme facilite le choix. Après mon année en école, j’ai donc décidé d’être autodidacte. J’ai donc progresser grâces aux livres et aux conseils des artistes avec lesquelles je discutais à l’époque. Et si vous voulez avoir, ces mêmes conseils, je les partage dans mon guide “le dessin de portrait académique”. Voici le lien du guide ci-dessous :

Le dessin de portrait académique

En autodidacte, j’ai pas mal progressé, mais il me fallait plus, car ce n’était pas assez. Je me suis donc inscrit dans un atelier d’art et c’est à partir de ce moment que mon évolution a été la plus fulgurante. De plus, une grande partie des artistes très connues avec lesquelles je discutais et qui travaillaient pour de grandes sociétés comme Marvel, Ubisoft, blizzard, massive black… sont des autodidactes. Je suis donc un grand fervent du système autodidacte et des cours en atelier.


Si vous savez ce que vous voulez vraiment, si vous avez la discipline et la motivation de dessiner 10 h par jour du lundi au dimanche. Si vous êtes entouré par les bonnes personnes alors foncez vers votre but.


Évidemment, il y a d’excellentes écoles d’art qui offrent d’excellents cursus et qui vous apporteront une qualité de travail exceptionnel. c’est un fait qu’on ne peut pas cacher. En voici quelques-uns

Lien internet:

Esma

Ecoles de l’image gobelins

Ecoles nationale supérieure des beaux-arts

Ecole Emile Cohl

Des livres pour transformer vos dessins en chef d’oeuvre:

Drawing the Head and Hands

Le guide complet de l’artiste pour dessiner le nu : Libérez votre regard pour mieux dessiner

Figure Drawing: Design and Invention

Force : Techniques de dessin dynamique pour l’animation